Foire aux questions

L'association et les chiens

Quel harnais dois-je acheter ?


Le harnais doit être un harnais sécurisé, il est donc interdit de venir avec un harnais Julius ou assimilé. Les harnais Animalin ne sont pas adaptés pour un chien potentiellement apeuré car, tout comme les harnais Julius, les chiens peuvent s’en échapper facilement. Harnais ou similaire autorisé (en sangle, personnalisé ou non, les TrueLove, Reafwear, ...) Harnais Julius/Animalin ou type Julius interdit Nous ne vous donnerons simplement pas le chien si vous vous présentez avec un harnais type Julius ou Animalin. Le risque de fuite est énorme (et vécu de nombreuses fois!).




Le jour du rapatriement


Les chiens roumains (comme les autres) ont chacun un caractère, un tempérament différent. Mais ils sont tous, le jour de leur arrivée en France ou en Belgique, fatigués par le voyage en camion, surpris par l’agitation, apeurés par tous ces gens qui les regardent mais qu’ils ne connaissent pas encore. Ils sont donc tous susceptibles d’avoir des réactions surprenantes, inattendues, voire agressives même s’ils sont sociables et décrits comme tel. C’est pourquoi nous sommes là pour vous prodiguer quelques conseils à appliquer le jour du rapatriement.

Tout d’abord, merci de laisser de l’espace aux gens qui travaillent, sortent les chiens du camion, le vétérinaire qui les ausculte etc.

Merci de prévoir un harnais (pas de JULIUS ou typé JULIUS), collier, accouple + laisse (surtout pas de laisse enrouleur) et médaille pour votre loulou ! Nous ne fournirons rien. Mais avons un léger stock si jamais les tailles ne correspondent pas.

Il faudra aussi penser à la sécurité du chien pendant le voyage. Nos petits roumains, arrivent en effet très fatigués après ce voyage éprouvant et pourtant, le trajet n’est pas terminé. Il conviendra donc d’être vigilant sur le changement d’environnement et le transport. Nous vous remercions de prévoir une cage de transport et de ne pas l'ouvrir avant qu'elle soit dans votre foyer totalement clos! Les fuites arrivent à ce moment en général!

Des personnes expérimentées seront présentes pour répondre à vos questions, sortir le chien du camion, lui mettre harnais et collier et vous le remettre. Vous pourrez profiter de votre chien juste après.




Que dois-je amener au rapatriement ?


Il vous faut absolument prévoir une caisse de transport, pour la simple et bonne raison que personne ne peut prévoir la réaction d’un chien dans une telle situation. Quand un chien est craintif et présente un risque d’agressivité, le chien est transféré directement de sa cage dans le camion à la caisse de transport que vous avez apportée. Si le chien n’est pas agressif, n’oubliez pas que vous ne le connaissez pas et qu’il ne vous connaît pas non plus, c’est pourquoi nous vous demandons de le mettre en cage pour le reste du trajet jusqu’à chez vous, pour un voyage sans risque et en sécurité, pour vous et pour le chien. Vous pouvez en acheter directement en animalerie, en ligne ou même sur des sites d’annonces comme leboncoin.fr à moindre prix. N’hésitez pas à demander autour de vous si une connaissance peut vous en prêter une le temps d’un transport. Les vétérinaires peuvent également en prêter, ou vous pouvez en louer une à René (il en a 3).

Vous devez également avoir un harnais de la taille du chien c'est pour ça que nous vous demandons de vous présenter avec 2 tailles différentes, puis vous vous ferez rembourser le second (ou gardé pour les chiots qui grandissent), un collier, un accouple et une laisse. Si le harnais ou le collier se révèle trop petit ou trop grand, vous aurez toujours une laisse attachée à l’un ou à l’autre. Le harnais doit être un harnais sécurisé, il est donc interdit de venir avec un harnais Julius ou assimilé. Les harnais Animalin sont très bien pour apprendre la marche en laisse à un chien sociable mais ne sont pas adaptés pour un chien potentiellement apeuré car, tout comme les harnais Julius, les chiens peuvent s’en échapper facilement. Pas de laisse à enrouleur svp !

Le collier doit être muni d’une médaille sur laquelle est gravé votre numéro de téléphone, pour faciliter les retrouvailles en cas de perte ou de fugue. Cette médaille doit bien sûr rester sur le chien tout le temps. Nous avons un partenariat avec Klouwi qui vous fera bénéficier de 10% de remise. A défaut, marker indélebile sur collier en nylon !




Les premiers jours


Vous ne devez en aucun cas lâcher votre chien pendant les premiers jours qui suivent son arrivée chez vous, même dans votre jardin. Les roumains peuvent se révéler surprenants quand il s’agit de trouver une faille dans le grillage ou sauter deux mètres de haut. N’oubliez pas qu’un temps d’adaptation plus ou moins long, qui peut aller de plusieurs jours à plusieurs semaines, voire plusieurs mois, est nécessaire avant de pouvoir affirmer que vous connaissez votre chien. Le chien a aussi besoin d’apprendre à vous connaître pour vous aimer. Un exemple : Bety, la chienne de René (12kg environ, 35cm au garrot) sautait de toit en toit pour sortir du refuge (mais il fallait d'abord monter sur les toits! ;) )




Des dons pour le refuge ?


On nous demande parfois quel dons peuvent-être effectués afin d’aider au refuge. Voici donc un petit récapitulatif de ce dont nous avons besoin :
- de matériel médical et vétérinaire : boîtes en inox, compresses, champs stériles, gants, - - désinfectant, antiparasitaires, vermifuges, autres médicaments pour animaux…
- de cages et caisses de transport, de tous types, de niches - de coussins, paniers, dodos, panières en plastique - de gamelles, notamment en inox, et notamment pour chiots de type “roue” - d’alèses - de harnais, colliers, laisses - de nourriture : croquettes, pâtées, chiens et chats – surtout la nourriture chiots - de produit désinfectant professionnel de type saniterpe





Les rapatriements

Quel harnais dois-je acheter ?


Le harnais doit être un harnais sécurisé, il est donc interdit de venir avec un harnais Julius ou assimilé. Les harnais Animalin ne sont pas adaptés pour un chien potentiellement apeuré car, tout comme les harnais Julius, les chiens peuvent s’en échapper facilement. Harnais ou similaire autorisé (en sangle, personnalisé ou non, les TrueLove, Reafwear, ...) Harnais Julius/Animalin ou type Julius interdit Nous ne vous donnerons simplement pas le chien si vous vous présentez avec un harnais type Julius ou Animalin. Le risque de fuite est énorme (et vécu de nombreuses fois!).




Le jour du rapatriement


Les chiens roumains (comme les autres) ont chacun un caractère, un tempérament différent. Mais ils sont tous, le jour de leur arrivée en France ou en Belgique, fatigués par le voyage en camion, surpris par l’agitation, apeurés par tous ces gens qui les regardent mais qu’ils ne connaissent pas encore. Ils sont donc tous susceptibles d’avoir des réactions surprenantes, inattendues, voire agressives même s’ils sont sociables et décrits comme tel. C’est pourquoi nous sommes là pour vous prodiguer quelques conseils à appliquer le jour du rapatriement.

Tout d’abord, merci de laisser de l’espace aux gens qui travaillent, sortent les chiens du camion, le vétérinaire qui les ausculte etc.

Merci de prévoir un harnais (pas de JULIUS ou typé JULIUS), collier, accouple + laisse (surtout pas de laisse enrouleur) et médaille pour votre loulou ! Nous ne fournirons rien. Mais avons un léger stock si jamais les tailles ne correspondent pas.

Il faudra aussi penser à la sécurité du chien pendant le voyage. Nos petits roumains, arrivent en effet très fatigués après ce voyage éprouvant et pourtant, le trajet n’est pas terminé. Il conviendra donc d’être vigilant sur le changement d’environnement et le transport. Nous vous remercions de prévoir une cage de transport et de ne pas l'ouvrir avant qu'elle soit dans votre foyer totalement clos! Les fuites arrivent à ce moment en général!

Des personnes expérimentées seront présentes pour répondre à vos questions, sortir le chien du camion, lui mettre harnais et collier et vous le remettre. Vous pourrez profiter de votre chien juste après.




Que dois-je amener au rapatriement ?


Il vous faut absolument prévoir une caisse de transport, pour la simple et bonne raison que personne ne peut prévoir la réaction d’un chien dans une telle situation. Quand un chien est craintif et présente un risque d’agressivité, le chien est transféré directement de sa cage dans le camion à la caisse de transport que vous avez apportée. Si le chien n’est pas agressif, n’oubliez pas que vous ne le connaissez pas et qu’il ne vous connaît pas non plus, c’est pourquoi nous vous demandons de le mettre en cage pour le reste du trajet jusqu’à chez vous, pour un voyage sans risque et en sécurité, pour vous et pour le chien. Vous pouvez en acheter directement en animalerie, en ligne ou même sur des sites d’annonces comme leboncoin.fr à moindre prix. N’hésitez pas à demander autour de vous si une connaissance peut vous en prêter une le temps d’un transport. Les vétérinaires peuvent également en prêter, ou vous pouvez en louer une à René (il en a 3).

Vous devez également avoir un harnais de la taille du chien c'est pour ça que nous vous demandons de vous présenter avec 2 tailles différentes, puis vous vous ferez rembourser le second (ou gardé pour les chiots qui grandissent), un collier, un accouple et une laisse. Si le harnais ou le collier se révèle trop petit ou trop grand, vous aurez toujours une laisse attachée à l’un ou à l’autre. Le harnais doit être un harnais sécurisé, il est donc interdit de venir avec un harnais Julius ou assimilé. Les harnais Animalin sont très bien pour apprendre la marche en laisse à un chien sociable mais ne sont pas adaptés pour un chien potentiellement apeuré car, tout comme les harnais Julius, les chiens peuvent s’en échapper facilement. Pas de laisse à enrouleur svp !

Le collier doit être muni d’une médaille sur laquelle est gravé votre numéro de téléphone, pour faciliter les retrouvailles en cas de perte ou de fugue. Cette médaille doit bien sûr rester sur le chien tout le temps. Nous avons un partenariat avec Klouwi qui vous fera bénéficier de 10% de remise. A défaut, marker indélebile sur collier en nylon !




Les premiers jours


Vous ne devez en aucun cas lâcher votre chien pendant les premiers jours qui suivent son arrivée chez vous, même dans votre jardin. Les roumains peuvent se révéler surprenants quand il s’agit de trouver une faille dans le grillage ou sauter deux mètres de haut. N’oubliez pas qu’un temps d’adaptation plus ou moins long, qui peut aller de plusieurs jours à plusieurs semaines, voire plusieurs mois, est nécessaire avant de pouvoir affirmer que vous connaissez votre chien. Le chien a aussi besoin d’apprendre à vous connaître pour vous aimer. Un exemple : Bety, la chienne de René (12kg environ, 35cm au garrot) sautait de toit en toit pour sortir du refuge (mais il fallait d'abord monter sur les toits! ;) )




Des dons pour le refuge ?


On nous demande parfois quel dons peuvent-être effectués afin d’aider au refuge. Voici donc un petit récapitulatif de ce dont nous avons besoin :
- de matériel médical et vétérinaire : boîtes en inox, compresses, champs stériles, gants, - - désinfectant, antiparasitaires, vermifuges, autres médicaments pour animaux…
- de cages et caisses de transport, de tous types, de niches - de coussins, paniers, dodos, panières en plastique - de gamelles, notamment en inox, et notamment pour chiots de type “roue” - d’alèses - de harnais, colliers, laisses - de nourriture : croquettes, pâtées, chiens et chats – surtout la nourriture chiots - de produit désinfectant professionnel de type saniterpe





Quand le chien arrive

Sortir un chien : un besoin essentiel et vital


Même si vous avez un grand jardin ou une grande cour, il faudra sortir votre chien au minimum une fois par jour, ça lui permettra de se familiariser avec le monde extérieur. Pour le chien en appartement, il faudra le sortir au stricte minimum trois fois par jour, tout en prévoyant une longue sortie pour qu’il puisse se dépenser.




Bien éduquer un chien, c'est avant tout du jeu


Pour parfaire le bon équilibre de votre chien, il est impératif qu’il soit éduqué. Un chien a besoin de limites et de repères, avec vous, en tant que leader: montrez-lui le chemin! Instaurez tout cela au travers du jeu, de l'attention, de la récompense pour les moments les plus importants!

Lorsque le chien répond correctement à une demande de votre part, il faut le féliciter. Vous obtiendrez ainsi une excellente complicité avec lui. Il cherchera à vous faire plaisir et vous obéira beaucoup plus facilement et rapidement, car un chien veut toujours faire plaisir à son maître.

Un nouveau compagnon qui sort d’un refuge, avec un passé difficile, ne doit pas non plus tomber dans un hyper-attachement provoqué par une inondation de câlins. Dans ce cas, votre chien pourra causer des dégâts, ne plus vouloir se séparer de vous et aboyer tout le temps.
Mais d'un autre coté, si votre chien est apeuré par une situation, rassurez-le. Certains disent que si vous le rassurez, vous allez le conforter dans sa peur. Non. Un chien a besoin de se sentir rassuré, que vous lui montriez qu'il n'a pas de quoi avoir peur.

Armez-vous de patience et n’hésitez pas, si vous avez besoin d’aide, à consulter des professionnels. Vous pouvez vous adresser à votre vétérinaire, à des centres canins d’éducation ou à un comportementaliste. Renseignez-vous également auprès de nous ou auprès du groupe Facebook: Conseils Animaliers. Ils sauront également vous donner des éducateurs bienveillants, qui n'utilisent pas les anciennes méthodes de dressage, démontrées infonctionnelles par la science.




Apprendre au chien à rester seul : le premier apprentissage


La séparation de la nuit est déjà un tremplin vers l’apprentissage de la solitude. Il faudrait qu’il s’habitue progressivement à rester seul dans la journée, un petit peu plus longtemps chaque jour, dans son coin à lui, avec son panier, ses gamelles et ses joujoux.

Pour ne pas provoquer d’inquiétude, commencez par changer de pièce en fermant les portes derrière vous, puis préparez votre départ à l'extérieur quelques minutes à l’avance, et laissez-lui juste l’accès à sa pièce/son espace. Sortez tranquillement, comme s’il n’était pas là et ne le câlinez surtout pas, cela accentuerait le stress de la séparation. Fermez la porte, éloignez-vous de quelques mètres, rentrez, et retentez plus tard dans la journée, plus longtemps, plus loin (les chiens ont de bons nez et oreilles, ils sauront si vous êtes dans les parages).

Lorsque vous reviendrez, votre chien vous fera la fête, mais continuez de l’ignorer tant qu’il n’aura pas retrouvé son calme, ça peut prendre quelques minutes. Lorsque le calme est revenu, c’est à vous de l’appeler pour jouer avec lui. Il faut lui faire comprendre que vos sorties et vos retours sont des actes de la vie quotidienne.
Aussi, quand vous sortez, laissez-lui ses jouets (pas plus de 3 ou 4, sinon il ne va en utiliser aucun), et quand vous rentrez, vous enlevez tout (ou laissez-lui peut-être son doudou?). Quand vous êtes là, c'est vous. Quand vous partez, c'est le reste! Il existe des jouets d'occupation comme le tapis de fouille ( = snuffle mat), les objets à lécher ou mastiquer (éviter les os de cuir, c'est bourré de javel!), surveillez dans les premiers temps d'utilisation que votre compagnon ne peut pas se coincer ou se faire mal (les os à moelle et kongs ont la facheuse tendance à se coincer autour de la mâchoire inférieure...). Vous pouvez également fabriquer vous-même des jouets où il faut un peu réfléchir :) (bouteille trouvée pleine de croquettes (attention au bruit), 3 bouteilles sur un axe horizontal que le chien doit faire basculer pour vider les croquettes, des cartons les uns dans les autres, ...) Si vous en avez l'occasion, donnez les rations de croquettes dans l'herbe. Un chien passe normalement 2 à 3 heures de miam miam par jour pour combler son besoin masticatoire.




Apprendre la propreté, mais pas trop vite!


Le chiot bénéficie de l’éducation que sa mère lui a donné; c’est à dire ne pas faire ses besoins là où il dort, mais beaucoup de nos chiens n'ont pas connus leurs mamans... ce sera à vous de lui apprendre à ne pas faire dans la maison. Le chien adulte placé dans le box d’un refuge aura probablement perdu la notion de propreté au fil du temps, et là aussi, ce sera à vous de lui apprendre ou réapprendre la propreté.

Un chien doit sortir assez souvent et régulièrement, surtout après les repas. (Attention, évitez les montées en excitation après avoir bu ou manger, le risque de torsion d'estomac est bien présent!) Après les repas, faites des petites sorties, éventuellement en laisse pour que le chien ne fasse pas trop d’efforts. Lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur, il faut l’encourager en le félicitant, n’hésitez pas à le sur-féliciter.

Si malgré tout, un incident arrive dans la maison, il ne faut pas le gronder, si vous le prenez sur le fait, portez le chien pour aller dehors, sinon, trop tard... ça sera pour dans 3 ou 4 heures... après un repas, une sieste, un moment de jeu, etc...
S’il termine ses besoins dehors, il ne faudra pas oublier de le féliciter au passage.




Enfant et chien, les règles de base !


Un chien n’est pas un jouet pour enfant, c’est un animal à part entière, qui doit être respecté comme tel ; surtout pendant sont sommeil et ses repas. Si votre chien n’a pas envie de jouer avec les enfants, il ne faut surtout pas le forcer. S’il a envie de jouer, il viendra de son propre chef. Il faudra adapter les jeux des enfants par rapport à la tranquillité et le bien être du chien, au début, mieux vaut éviter les jeux bruyants et violents à proximité du chien. Par contre, vous pouvez inviter vos enfants à participer aux diverses activités prévues pour votre chien, comme les promenades, les jeux et l’éducation.

Un chien n’est pas un jouet pour enfant et on ne le répètera jamais assez : «Ne laissez jamais un enfant seul avec un chien». Un chien, même bien intégré au sein de votre famille, peut avoir une réaction imprévisible face à l’attitude tout aussi imprévisible d’un enfant.




Protégez vos chiots!!!


Gardez ce tableau sous la main... Vous éviterez ainsi les dysplasies, et autres soucis articulaires pas franchement agréable quand votre chien commencera à viellir. Ces premiers signes ont été aperçus dans mon entourage à l'âge de 4 ans du chien... A savoir: si le temps de promenade autorisé est 15mn, cela représente 15 minutes CONSECUTIVES! vous pouvez donc sortir 4x dans la journée pendant 4x15mn :-)




Alimentation, nos conseils (révisés par des pros!)


On peut tout à fait se passer de croquettes ou pâtées industrielles pour donner du fait maison : Conseils Animaliers (groupe Facebook) a réalisé un article qui en parle ici Pour ce qui est des fruits et légumes qu'on peut donner aux chiens, ils sont tous répertoriés ici en fin d'article : https://barf-asso.fr/les-legumes/ ; l'avocat peut être donné mais sans le noyau et la peau qui sont toxiques, et en petite quantité car très gras. Pour les produits animaux : - On peut donner des oeufs, en quantités limitées (1 œuf pour 10 kg de poids par semaine), et pas trop d'un coup sinon c'est caca mou assuré. - On évite le lait. Ils n'ont pas les bonnes enzymes pour le digérer. - Toutes les viandes sont OK, crues ou cuites, sauf le porc plein air et le sanglier (à cause du virus de la maladie d'Aujewski). - On ne donne JAMAIS d'os cuits, ou d'os nu. - Les poissons peuvent être donnés cuits, ou crus après 15 jours de congélation pour tuer tout parasite. Concernant les patées et croquettes, voici une fiche "intelligente"! Cependant, nos chiens reçoivent du "tout venant" (dons, clicAnimaux, commandes Rocco et Ultra Premium), vous ne pourrez donc pas continuer avec "ce qu'ils ont eu récemment"... Je vous conseille aussi de mouiller pendant 10 à 20mn les croquettes avec de l'eau chaude du robinet (pas trop chaude, il faut que vos mains puissent être sous l'eau), puis de retirer l'excédent d'eau, cela pour faire évaporer les gaz, et développer l'odeur des croquettes ! Des bonnes croquettes donnent: des beaux cacas (hé oui!), une "bonne" haleine, évitent le tartre (à compléter avec des os charnus pour combler les besoins masticatoires), et un beau poil! Encore une fois, je vous conseille fortement d'intégrer ce groupe Facebook où vous trouverez pleins de fiches chiens!




Les friandises du commerce


Pitié, ne donnez JAMAIS ces machins des commerces qui ressemblent à des bons nonos et qui durent des heures: ils sont bourés de machins toxiques (Javel entre autre, je vous passe les détails!) Les dentastix et autres assimilés, ne retirent pas le tartre, ils sont juste bourés de calories (si vraiment vous voulez les utiliser en récompense, coupez de tout petits bouts!), préférez un bon nonos de chez le bouché avec encore de la viande dessus! (à surveiller... que votre chien n'en fasse pas des épines dangereuses s'il y mets toutes ses dents...) Idem pour les Biscroks et compagnie... ok ça sent bon, ok c'est bon au goût (enfin, d'après mon chien, j'ai jamais osé lui en piquer...) mais c'est bouré de kilos pour Médor... Mon bonus: acheter une viande quelconque, pas trop riche, couper de toutes fines lamelles, séchez au papier absorbant, puis passer 3h à 100° au four (ou déshidrateur) , puis cassez en petits bouts avant de donner! Très forte valeur! Plus les friandises sont petites, plus vous pourrez en donner (ou presque), CF : paquet pour le nombre. Bois de cerf, pied de bufle, oreille de cochon : oui MAIS SOUS SURVEILLANCE les premiers moments





La vie au quotidien / éducation

Sortir un chien : un besoin essentiel et vital


Même si vous avez un grand jardin ou une grande cour, il faudra sortir votre chien au minimum une fois par jour, ça lui permettra de se familiariser avec le monde extérieur. Pour le chien en appartement, il faudra le sortir au stricte minimum trois fois par jour, tout en prévoyant une longue sortie pour qu’il puisse se dépenser.




Bien éduquer un chien, c'est avant tout du jeu


Pour parfaire le bon équilibre de votre chien, il est impératif qu’il soit éduqué. Un chien a besoin de limites et de repères, avec vous, en tant que leader: montrez-lui le chemin! Instaurez tout cela au travers du jeu, de l'attention, de la récompense pour les moments les plus importants!

Lorsque le chien répond correctement à une demande de votre part, il faut le féliciter. Vous obtiendrez ainsi une excellente complicité avec lui. Il cherchera à vous faire plaisir et vous obéira beaucoup plus facilement et rapidement, car un chien veut toujours faire plaisir à son maître.

Un nouveau compagnon qui sort d’un refuge, avec un passé difficile, ne doit pas non plus tomber dans un hyper-attachement provoqué par une inondation de câlins. Dans ce cas, votre chien pourra causer des dégâts, ne plus vouloir se séparer de vous et aboyer tout le temps.
Mais d'un autre coté, si votre chien est apeuré par une situation, rassurez-le. Certains disent que si vous le rassurez, vous allez le conforter dans sa peur. Non. Un chien a besoin de se sentir rassuré, que vous lui montriez qu'il n'a pas de quoi avoir peur.

Armez-vous de patience et n’hésitez pas, si vous avez besoin d’aide, à consulter des professionnels. Vous pouvez vous adresser à votre vétérinaire, à des centres canins d’éducation ou à un comportementaliste. Renseignez-vous également auprès de nous ou auprès du groupe Facebook: Conseils Animaliers. Ils sauront également vous donner des éducateurs bienveillants, qui n'utilisent pas les anciennes méthodes de dressage, démontrées infonctionnelles par la science.




Apprendre au chien à rester seul : le premier apprentissage


La séparation de la nuit est déjà un tremplin vers l’apprentissage de la solitude. Il faudrait qu’il s’habitue progressivement à rester seul dans la journée, un petit peu plus longtemps chaque jour, dans son coin à lui, avec son panier, ses gamelles et ses joujoux.

Pour ne pas provoquer d’inquiétude, commencez par changer de pièce en fermant les portes derrière vous, puis préparez votre départ à l'extérieur quelques minutes à l’avance, et laissez-lui juste l’accès à sa pièce/son espace. Sortez tranquillement, comme s’il n’était pas là et ne le câlinez surtout pas, cela accentuerait le stress de la séparation. Fermez la porte, éloignez-vous de quelques mètres, rentrez, et retentez plus tard dans la journée, plus longtemps, plus loin (les chiens ont de bons nez et oreilles, ils sauront si vous êtes dans les parages).

Lorsque vous reviendrez, votre chien vous fera la fête, mais continuez de l’ignorer tant qu’il n’aura pas retrouvé son calme, ça peut prendre quelques minutes. Lorsque le calme est revenu, c’est à vous de l’appeler pour jouer avec lui. Il faut lui faire comprendre que vos sorties et vos retours sont des actes de la vie quotidienne.
Aussi, quand vous sortez, laissez-lui ses jouets (pas plus de 3 ou 4, sinon il ne va en utiliser aucun), et quand vous rentrez, vous enlevez tout (ou laissez-lui peut-être son doudou?). Quand vous êtes là, c'est vous. Quand vous partez, c'est le reste! Il existe des jouets d'occupation comme le tapis de fouille ( = snuffle mat), les objets à lécher ou mastiquer (éviter les os de cuir, c'est bourré de javel!), surveillez dans les premiers temps d'utilisation que votre compagnon ne peut pas se coincer ou se faire mal (les os à moelle et kongs ont la facheuse tendance à se coincer autour de la mâchoire inférieure...). Vous pouvez également fabriquer vous-même des jouets où il faut un peu réfléchir :) (bouteille trouvée pleine de croquettes (attention au bruit), 3 bouteilles sur un axe horizontal que le chien doit faire basculer pour vider les croquettes, des cartons les uns dans les autres, ...) Si vous en avez l'occasion, donnez les rations de croquettes dans l'herbe. Un chien passe normalement 2 à 3 heures de miam miam par jour pour combler son besoin masticatoire.




Apprendre la propreté, mais pas trop vite!


Le chiot bénéficie de l’éducation que sa mère lui a donné; c’est à dire ne pas faire ses besoins là où il dort, mais beaucoup de nos chiens n'ont pas connus leurs mamans... ce sera à vous de lui apprendre à ne pas faire dans la maison. Le chien adulte placé dans le box d’un refuge aura probablement perdu la notion de propreté au fil du temps, et là aussi, ce sera à vous de lui apprendre ou réapprendre la propreté.

Un chien doit sortir assez souvent et régulièrement, surtout après les repas. (Attention, évitez les montées en excitation après avoir bu ou manger, le risque de torsion d'estomac est bien présent!) Après les repas, faites des petites sorties, éventuellement en laisse pour que le chien ne fasse pas trop d’efforts. Lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur, il faut l’encourager en le félicitant, n’hésitez pas à le sur-féliciter.

Si malgré tout, un incident arrive dans la maison, il ne faut pas le gronder, si vous le prenez sur le fait, portez le chien pour aller dehors, sinon, trop tard... ça sera pour dans 3 ou 4 heures... après un repas, une sieste, un moment de jeu, etc...
S’il termine ses besoins dehors, il ne faudra pas oublier de le féliciter au passage.




Enfant et chien, les règles de base !


Un chien n’est pas un jouet pour enfant, c’est un animal à part entière, qui doit être respecté comme tel ; surtout pendant sont sommeil et ses repas. Si votre chien n’a pas envie de jouer avec les enfants, il ne faut surtout pas le forcer. S’il a envie de jouer, il viendra de son propre chef. Il faudra adapter les jeux des enfants par rapport à la tranquillité et le bien être du chien, au début, mieux vaut éviter les jeux bruyants et violents à proximité du chien. Par contre, vous pouvez inviter vos enfants à participer aux diverses activités prévues pour votre chien, comme les promenades, les jeux et l’éducation.

Un chien n’est pas un jouet pour enfant et on ne le répètera jamais assez : «Ne laissez jamais un enfant seul avec un chien». Un chien, même bien intégré au sein de votre famille, peut avoir une réaction imprévisible face à l’attitude tout aussi imprévisible d’un enfant.




Protégez vos chiots!!!


Gardez ce tableau sous la main... Vous éviterez ainsi les dysplasies, et autres soucis articulaires pas franchement agréable quand votre chien commencera à viellir. Ces premiers signes ont été aperçus dans mon entourage à l'âge de 4 ans du chien... A savoir: si le temps de promenade autorisé est 15mn, cela représente 15 minutes CONSECUTIVES! vous pouvez donc sortir 4x dans la journée pendant 4x15mn :-)




Alimentation, nos conseils (révisés par des pros!)


On peut tout à fait se passer de croquettes ou pâtées industrielles pour donner du fait maison : Conseils Animaliers (groupe Facebook) a réalisé un article qui en parle ici Pour ce qui est des fruits et légumes qu'on peut donner aux chiens, ils sont tous répertoriés ici en fin d'article : https://barf-asso.fr/les-legumes/ ; l'avocat peut être donné mais sans le noyau et la peau qui sont toxiques, et en petite quantité car très gras. Pour les produits animaux : - On peut donner des oeufs, en quantités limitées (1 œuf pour 10 kg de poids par semaine), et pas trop d'un coup sinon c'est caca mou assuré. - On évite le lait. Ils n'ont pas les bonnes enzymes pour le digérer. - Toutes les viandes sont OK, crues ou cuites, sauf le porc plein air et le sanglier (à cause du virus de la maladie d'Aujewski). - On ne donne JAMAIS d'os cuits, ou d'os nu. - Les poissons peuvent être donnés cuits, ou crus après 15 jours de congélation pour tuer tout parasite. Concernant les patées et croquettes, voici une fiche "intelligente"! Cependant, nos chiens reçoivent du "tout venant" (dons, clicAnimaux, commandes Rocco et Ultra Premium), vous ne pourrez donc pas continuer avec "ce qu'ils ont eu récemment"... Je vous conseille aussi de mouiller pendant 10 à 20mn les croquettes avec de l'eau chaude du robinet (pas trop chaude, il faut que vos mains puissent être sous l'eau), puis de retirer l'excédent d'eau, cela pour faire évaporer les gaz, et développer l'odeur des croquettes ! Des bonnes croquettes donnent: des beaux cacas (hé oui!), une "bonne" haleine, évitent le tartre (à compléter avec des os charnus pour combler les besoins masticatoires), et un beau poil! Encore une fois, je vous conseille fortement d'intégrer ce groupe Facebook où vous trouverez pleins de fiches chiens!




Les friandises du commerce


Pitié, ne donnez JAMAIS ces machins des commerces qui ressemblent à des bons nonos et qui durent des heures: ils sont bourés de machins toxiques (Javel entre autre, je vous passe les détails!) Les dentastix et autres assimilés, ne retirent pas le tartre, ils sont juste bourés de calories (si vraiment vous voulez les utiliser en récompense, coupez de tout petits bouts!), préférez un bon nonos de chez le bouché avec encore de la viande dessus! (à surveiller... que votre chien n'en fasse pas des épines dangereuses s'il y mets toutes ses dents...) Idem pour les Biscroks et compagnie... ok ça sent bon, ok c'est bon au goût (enfin, d'après mon chien, j'ai jamais osé lui en piquer...) mais c'est bouré de kilos pour Médor... Mon bonus: acheter une viande quelconque, pas trop riche, couper de toutes fines lamelles, séchez au papier absorbant, puis passer 3h à 100° au four (ou déshidrateur) , puis cassez en petits bouts avant de donner! Très forte valeur! Plus les friandises sont petites, plus vous pourrez en donner (ou presque), CF : paquet pour le nombre. Bois de cerf, pied de bufle, oreille de cochon : oui MAIS SOUS SURVEILLANCE les premiers moments